Bonjour à tous & à toutes,

Nous nous vous présentons la 2eme cycle de projections/débats qui fait suite à la 1e édition (‘les Jeudis de l’autogestion’), les Jeudis de l’Antipatriarcat les soirs du 1er mai, 7 mai, 14 mai, 21 mai et 28 mai.

Ces projections/débats se dérouleront dans une salle de l’UPC (Universté Populaire et Citoyenne, 3 rue Gaultier de Biauzat à Clermont).

Le 1er mai Événement facebook :

https://www.facebook.com/events/359441287594144/?ref=3&ref_newsfeed_story_type=regular&feed_story_type=117

Jeudi 7 mai Domination Masculine

Le documentaire en bonus pour ceux & celles qui nous ont loupé

https://www.facebook.com/events/472885416203175/

Jeudi 14 mai Toute la vie

Et pour aller plus loin sur l’Espagne de 1936

https://www.facebook.com/events/890747897649896/

Jeudi 21 mai

https://www.facebook.com/events/890747897649896/

jeudis-affiche

Les pdf en dessous :

Le dépliant en couleur : deplianta4

L’affiche en couleur : jeudiscouleur.pdf

 

Contenu de formation et/ou Infos

Contenu de la brochure distribué lors de l’événement (brochure en pdf ici )

Une introduction élémentaire à l’Anarcha-Feminisme

L’anarcha-féminisme par Gabriella Fiore

Texte de pésentation des Anarşist Kadınlar Traduit par Kedistan

les femmes l’état et la famille

EMMA GOLDMAN L’ANARCHA-FÉMINISTE ET LE SUFFRAGE DES FEMMES

La tragédie de l’émancipation féminine Emma Goldman 1906

Frise sur l’histoire de l’ anarchisme

Frise sur l’histoire du feminisme

 

Pour allez plus loin sur : (ses textes n »engagent pas le groupe de la cga mais nous paraissent intéressant et/ou formateur)

Sur le patriarcat, le sexisme

Un résumé video sur le sexisme dans les jeux videos et culure geek

Contre le patriarcat Leo Vidal

Les hommes proféministes : compagnons de route ou faux amis ?

Petit guide de «disempowerment» pour hommes proféministes

Position libertaire sur la Prostitution Sorcieres Vol 8

Les anarchistes et la prostitution : perspectives historiques

Sur intersectionnalité d’un pont de vue anarchiste

http://www.alternativelibertaire.org/?Intersectionnalite-Sexe-race-et

http://www.monde-libertaire.fr/antisexisme/17263-lintersectionnalite-des-luttes
http://www.alternativelibertaire.org/?Dossier-Black-Revolution
http://anarkismo.net/article/14923

Une analyse sur les courants libertaire français et le feminisme universitaire ou la CGA est cité

http://iresmo.jimdo.com/2014/04/20/elements-sur-l-anarcha-f%C3%A9minisme/

Sur l’anarchafeminisme et/ou le feminisme avec un point de vue anarchiste

Un résumé de l’histoire de l’Anarchafeminisme Femmes et anarchistes. De Mujeres Libres aux anarchaféministes

les femmes l’état et la famille
Voltarine de Cleyre : Le Mariage est une mauvaise action

Organisation Anarcha-Feministes historique Mujeres Libres

Introduction de Lucía Sánchez Saornil (cofondatrice des Mujeres Libres)

Les liens entre Emma Goldman et les Mujeres Libres

La brochure « Séparées et égales » ? Mujeres Libres et la stratégie anarchiste pour l’émancipation des femmes

Lucia Sanchez Sanoril La question féminine dans nos milieux : lettre au camarade Vazquez

Organisation Anarcha-Feministes actuelles

Anarsist Kadinlar / Kadınlar Sokakta (Turquie)

Kedistan Présentation + Texte

Leur site officiel avec photos du 8 mars

Leur facebook

Des videos de leurs actions

La Alzada(Chili)

Alzada :  » C’est une organisation féministe libertaire. Nous entendons le féminisme comme un mouvement social qui cherche l’émancipation. Tant de l’homme, que de la femme. Ce mouvement reconnait, aujourd’hui, une domination selon la catégorie sexuelle. Qu’il y a un bénéfice de l’homme, par rapport à la femme. Nous voulons mettre en évidence que ce combat est toujours actuel. Par exemple, dans la différence des salaires (…) » MELISSA SEPULVEDA

Mujeres Creando (Bolivie)

Julieta Paredes décrit Mujeres Creando comme « la « folie » de trois femmes surgies de la gauche arrogante, homophobe et totalitaire de la Bolivie des années ’80, où l’hétérosexualité était encore le modèle et le féminisme était vu comme un élément de division Mujeres Creando se revendique un groupe pro-choix, selon la philosophie libertaire de souveraineté sur son propre corps. María Galindo explique que la pénalisation de la pratique d’interruption de grossesse est approuvée par les « avorteurs » pour pouvoir extorquer de l’argent aux femmes qui ont besoin d’une intervention, et qui pour la plupart sont des adolescentes issues de milieux pauvres.

En parallèle, le collectif considère que l’éducation sexuelle doit faire partie intégrante du programme de toutes les structures éducatives secondaires en Bolivie, où, affirme-t-il, le thème de la sexualité est un tabou moral légitimant une sexualité violente et machiste.

Quelques livres conseillé :

Femmes et anarchistes – Voltairine de Cleyre et Emma Goldman

Contre les jouets sexistes

Contre les pubs sexistes

Contre le masculinisme guide d’autodéfense intellectuelle

Lucia Sanchez Saornil, poète, anarchiste et féministe